Budget participatif
Budget Participatif 2022
Partager

Les idées lauréates

Retour

Une mare, refuge de biodiversité, à Seyssinet-Pariset

Proposé par Clémentine Reynaud Le 08 janvier 2022

71votes

État

Projet lauréat

Réalisation

25% Études et conception

Nous aimerions créer une mare au cœur de Seyssinet-Pariset  avec l’aide de la LPO ou de l’association Terre Vivante.
Nous proposons 2 lieux :
• dans la zone naturelle située entre la rue de Cartale et l’avenue Pierre de Coubertin
• ou au bout du parc Lesdiguières au départ de la voie verte.
Les lieux que nous proposons nous semble adaptés pour accueillir une mare : assez calmes mais aussi accessibles pour les curieux et les scolaires qui pourront découvrir cet écosystème.

Illustration de : Une mare, refuge de biodiversité, à Seyssinet-Pariset

A qui s'adresse votre projet ?

A tous les habitants

L'histoire de votre idée

Les zones humides sont en voie de disparition : victimes silencieuses du réchauffement climatique et de l’urbanisation. Même une toute petite mare est utile ! Elle contribuera à restaurer une trame bleue entre le Drac et les rivières des Vouillants.
Vu à Seyssins, Eybens, Grenoble, nous nous sommes dit que notre commune aussi pouvait restaurer une zone humide dans la plaine pour protéger la biodiversité. Nous avons assez peu d’espaces naturels en ville. Le Parc Lesdiguières est déjà bien occupé et récemment encore diminué par l’installation de la nouvelle crèche.

Défendez votre projet !

C’est une action concrète pour lutter contre le déclin de la biodiversité.
Une mare est l’un des milieux les plus riches en biodiversité. Elle abrite de très nombreuses espèces animales et végétales protégées par la loi : grenouilles, crapauds, tritons, libellules, notonectes, sans compter les chauves-souris et les oiseaux qui viennent manger des insectes, boire et parfois se baigner.
Dans une mare, il y a de la vie au-dessus, à la surface et dans l’eau.
Pour les habitants, ce serait aussi un lieu de promenade, d’observation avec des panneaux expliquant la vie de la mare. Les primaires et collégiens pourraient venir y comprendre les écosystèmes sans faire des kilomètres.
Contrairement aux idées reçues, la mare n’augmente pas la présence de moustiques. Les prédateurs naturels sont présents dans la mare et contribuent à limiter les populations de larves. Les petits points d’eau stagnante comme de simples vieux pots ou bidons sont beaucoup plus propices au développement de moustiques puisqu’ils n’y trouvent aucun prédateur.

Confirmation adresse

Je certifie résider sur le territoire de Seyssinet-Pariset

Documents supplémentaires

Commentaires

Les commentaires sont traités par les modérateurs de la plateforme à priori du dépot.

6 commentaires
Connectez-vous pour déposer un commentaire

Anonyme - Le 13 mai 2022 à 09h22

D'après la LPO :

"Les mares ne sont pas des nids à moustiques, si elles sont bien entretenues.

Comme partout ailleurs, les proies, dont font partie les moustiques, et les prédateurs se régulent. Dans une mare les prédateurs sont très nombreux : dytique, libellule, triton, grenouille, Notonecte… Plus tous les oiseaux qui viennent se désaltérer...

Pour lutter contre les moustiques il faut s’attaquer aux points d’eau stagnants sans prédateurs : fond de vase, réserve d’eau de pluie, gouttière…"

Signaler le commentaire

Anonyme - Le 10 mai 2022 à 20h24

Les moustiques vous remercieront !!!

Je croyais qu'il fallait limiter les zones humides pour lutter contre la prolifération de ces insectes !!!!

Signaler le commentaire

Ju - Le 08 mai 2022 à 09h47

Après 13 ans passé à seyssinet, je découvre grâce au commentaire l'existante d'une marre à 2 pas de Gymnesia ! Le problème est que cette marre est située derrière un grand grillage et un portail, donc même à la connaitre, on pense à un espace privé. Est ce le cas ? Y-a-t-il vraiment plus de moustique dans ce quartier ? Pas sûr qu'une marre "vivante" avec poissons et batraciens ne profite aux moustiques.

- Le projet proposait une marre rue de cartale, c'est à l'autre bout de notre ville...

- Pour l'alternative dans les Vouillants, à noter qu'il y a déjà une marre à coté du parking du désert Rousseau.

Signaler le commentaire

Anonyme - Le 22 avril 2022 à 10h43

Pour répondre aux inquiétudes sur les moustiques, on peut aussi envisager un espace moins proche des habitations, dans les bois des Vouillands par exemple, en choisissant un endroit accessible facilement à tous. Ainsi la mare, si elle est bien conçue, deviendrait aussi un abreuvoir pour la faune sauvage : nos collines sont vite très sèches en été.

Signaler le commentaire

Anonyme - Le 08 avril 2022 à 11h44

La création d'une mare supplémentaire ne fera qu'accentuer la prolifération des moustiques tigres qui gâchent nos sorties en été. De plus, il existe déjà une mare à Seyssinet depuis de nombreuses années, elle à côté de la salle de sport Gymnesia, le long du Boulevard Paul Langevin.

Signaler le commentaire

Anonyme - Le 02 avril 2022 à 14h56

Cela peut-être une bonne idée mais vu que le moustique tigre est dans la région pas terrible pour les habitants du quartier.

Signaler le commentaire